28-octobre-2020
 ACCUEIL   HISTOIRE   PHOTOS   TRACTS   COMPTES RENDUS   FUNZONE   CONSEILS   CONTACT   LIENS   ABOUT ZC

HISTOIRE DES CARRIÈRES

Bienvenue dans la section histoire. Accordez vous un peu de temps pour découvrir l'histoire des carrières et catacombes de Paris. Nous passerons en revue ici divers aspects de cette histoire riche en événements et en parallèles avec l'histoire plus "conventionnelle" de Paris.



ACCÉDEZ RAPIDEMENT A :
> HISTOIRE DES CARRIÈRES
> LES CATACOMBES
> LA CATAPHILIE
> l'IGC
> LE VAL DE GRACE
> LES CARRIÈRES DES CHARTREUX
> LES LÉGENDES
> CHOSES REMARQUABLES
> INDICATIONS EN CARRIÈRE
> PATRIMOINE SOUTERRAIN


Les informations de cette rubrique sont extraites de divers ouvrages traitant des souterrains et de l'histoire de Paris. Certains articles sont basés sur l'observation personnelle ainsi que sur de la documentation propre.

BIBLIOGRAPHIE

Si vous souhaitez vous documenter d'avantage nous vous conseillons les ouvrages qui suivent.


PARIS SOUTERRAIN de E. Gerards (Ed. Sides)
Cet ouvrage écrit au début du siècle est et reste la référence absolue. Indispensable et de plus en plus difficile à trouver.

A LA DECOUVERTE DES SOUTERRAINS DE PARIS de P. Saletta (Ed. Sides)
Cet ouvrage est en quelques sorte l'ancetre de l'Atlas du Paris souterrain cependant le texte est plus riche et plus instructif. A lire.

L'ATLAS DU PARIS SOUTERRAIN de A. Clement et G. Thomas (Ed. Parigrammes)
Il s'agit d'un magnifique album d'images avec quelques précisions et infos utiles.

LES SOUTERRAINS DE PARIS de M. Viré
(Ed. Nord Patrimoine Editions)
Pourquoi celui ci? Parce qu’il n’est pas cher et que c'est un bon ouvrage pour commencer à se documenter.

Si vous avez des remarques à faire, si vous constatez des informations erronées ou si vous voulez poser une petite question :

> contact@catacombes.info

INDICATIONS EN CARRIÈRE

De nombreuses indications se rencontrent dans les galeries de carrières de Paris. Servant à l'orientation dans la majorité des cas mais pas seulement.
Voici un bref aperçu de ces éléments croisés au détour de pratiquement chaque galerie.


LES PLAQUES DE RUE

Rue de Madame, plaque de rue en carrièreCe type de plaque se rencontre très fréquemment dans les galeries consolidées par l'Inspection Générale des Carrières. Indiquant le plus souvent la rue sous laquelle on se trouve. Le plus souvent l'orientation de la galerie est également indiquée (coté du levant = est, coté du couchant = ouest ...). Dans la cas de doubles galeries on peut ainsi savoir dans laquelle des deux galeries on se trouve. Ces indications bien utiles aux équipes de l'IGC pour l'orientation sont toujours bien utiles de nos jours.
A travers ces plaques on peut retrouver un historique des rues de Paris sur les derniers siècles, en effet certaines rues ont changé de nom au XIXe siècle. La rue de l'Ouest, encore visible en carrière, est devenue rue d'Assas, la rue de la Voie Verte est devenue la rue du père Corentin au début du XXe siècle.
Les plaques les plus fréquemment rencontrées en carrière sont celles qui indiquent le chemin menant à un escalier d'accès aux carrières de Paris.


LES INDICATIONS DE CONSOLIDATION

Indication de consolidation sous l'inspectorat d'Héricard de ThuryCe type d'indication signale une consolidation réalisée par IGC dans le secteur dans lequel vous vous trouvez. Le premier chiffre indique le numéro de consolidation, suit l'initiale de l'inspecteur ayant commandité les travaux. Le dernier chiffre indique l'année pendant laquelle fut réalisée la consolidation. Il est intéressant de noter qu'après la révolution française, de 1792 à 1806 le calendrier républicain fut employé. (Ex : III R indique l'an 3, c'est à dire 1795).


LES INDICATIONS DE NIVELLEMENT

Indication de nivellementConnaître la profondeur par rapport à la surface est important pour diverses raisons. Notamment pour savoir dans quelle couche géologique on se trouve ou connaître la position par rapport à la nappe phréatique.
Les indications de nivellement indiquent deux choses en général. La position par rapport à la surface ainsi que par rapport à la Seine. Cette position est indiquée en pieds ou en mètres (tout dépend de l’époque ou a été gravée l’indication de nivellement, n’oublions pas que le système métrique ne fut instauré en France qu’en 1795 et par conséquent son apparition dans les carrières eut lieu quelque temps après).


LES TROUS DE VISÉE

Trous de viséeDans les galeries consolidées par l'Inspection des Carrières on croise fréquemment ce type d'orifice dans les parois. Les trous de visée servent à plusieurs choses.
Les inspecteurs des carrières pouvaient ainsi vérifier la qualité du travail accompli (Aux débuts de l'IDC les travaux étaient réalisés par une entreprise privée). Si la consolidation était conforme l'inspecteur l'approuvait en faisant apposer une marque (un dièse # ou un double X) sur la consolidation. Par la suite, une indication de consolidation était gravée et posée. Selon d’autres sources cette marque servait uniquement de repère pour la gravure de la future plaque d'indication de consolidation.
Les trous de visée permettent également de surveiller dans le temps la solidité de la consolidation.


LES LIMITES DE PROPRIÉTÉ


Indication de propriétéDe telles plaques sont assez fréquentes dans le grand réseau sud, elles indiquent une propriété en surface. La plupart de ces propriétés n’existent plus de nos jours mais le sous-sol en garde la trace. Ces plaques se reconnaissent à l’étoile qui les surmonte. Il faut savoir que de 1777 à la révolution c’est une fleur de lys qui était sculptée.
Lors de cette période les symboles de la royauté ont été saccagés. De nos jours les indications de propriété surmontée d’une fleur de lys ne sont plus visibles.
Le propriétaire d’un terrain est également propriétaire du sous-sol, ce type de plaque va généralement de pair avec une délimitation de propriété, long trait vertical sculpté dans la paroi.

> REMONTER EN HAUT DE LA PAGE

 www.catacombes.info - www.zedou-connection.org
© grizz 2001 - 2020